Scribouille et les mauvais sites #2Z : Le Youtube cinéma francophone… de qualité

Dans le numéro précédent, nous avions vu ensemble les principaux youtubeurs cinéma de France, dans une optique bienveillante mais s'efforçant d'être objective, d'où un message et certaines défenses maladroites par moments. Je concluais néanmoins ainsi : la plupart de ceux-ci, s'ils s'avèrent divertissants, se montrent critiquables sur de nombreux points et ne devraient pas prendre les devants ainsi face à d'autres créateurs, connaissant eux bien mieux ce domaine et pouvant en parler de façon bien plus approfondie sans risque d'erreur ni de prendre un peu le melon sur les bords (on est tous passés par là, moi le premier). Or il est de nombreuses chaînes d'une qualité incontestable qui se font bouffer leur place par d'autres plus "fast-food", plus productives et populaires, mais moins exactes et documentées (Durendal, Inthepanda, ect.) ; et ces chaînes-là sont nombreuses mais ignorées de tous. Parmi les chaînes célèbres, retenez Bolchegeek, Karim Debbache, Le Fossoyeur de Films, Nexus VI, mais avant tout notre Mr. Bobine national qui a l'honneur de trôner en image de couverture tant son Discord et ses vidéos m'auront aidé dans mes recherches pour cet article ; parmi celles qui ne le sont pas et risquent de ne jamais l'être, j'ouvre donc cette espèce de numéro bis afin de les promouvoir.

Scribouille et les mauvais sites #2 : Le YouTube ciné francophone

Vous aimez un film et nous avons envie d'en parler. Mieux que ça, vous avez réussi à analyser différentes scènes, à vous intéresser de près à la carrière d'un réalisateur, à vous passionner pour un domaine précis du 7e art. Seulement problème, vous avez envie de faire des vues plutôt qu'alimenter un petit blog pourri qui ne dépasse pas les vingt abonnés (attendez une seconde...).

Scribouille et les mauvais sites #1 : Les réseaux sociaux pour auteurs

Quand j'étais jeune et naïf et que je vivais au palais des roses et des bégonias, je n'avais jamais entendu parler des réseaux sociaux pour auteurs. Quand j'ai appris l'existence de Wattpad, j'étais émerveillé. (...) Mais au bout d'un moment, force est de constater que j'étais pas le seul à poster des trucs médiocres, voire certains que je n'hésiterais pas à qualifier de mauvais. (...) Pourtant, si je sors cet article aujourd'hui, c'est parce que j'estime que dire que Wattpad est uniquement un forum de gamines de 14 ans en mal d'un parvers machiste pour les molester (mais ils se marient et ça finit bien) revient à prétendre que Youtube serait juste un ramassis de prankeurs cassant des ordis à 7000 balles : les réseaux sociaux pour écrivains ont désormais leur rôle dans la littérature d'aujourd'hui, et les auteurs en ligne seront de plus en plus sollicités par les éditeurs.