Joyeux Noël ! #2 (2/2)

Résumé : Alors que la tournée du grand barbu approche à grands pas, Arsène Poirot et l'inspecteur Roger enquêtent sur un mystérieux tueur chez les riches Baskerville de la petite ville de Baskerville, qui s'avère ne pas être la honte de la famille, Lord Norton, ni la superbe Ophélie pour laquelle Arsène semble en pincer fort. Le tueur est-il Tata Longues-Jambes, sorcière légendaire aux pouvoirs terrifiants ? Quelle sera la prochaine victime ? Cet article servira-t-il à quelque chose pour votre culture ?

Joyeux Noël ! #2 (1/2)

Vous vous souvenez peut-être de la petite BD sur l'inspecteur Roger que j'avais postée sur le blog, à moitié improvisée et massacrée par un logiciel de peinture minable lors de la mise en couleurs. Pour Noël, je vous propose une aventure du même personnage, mais que vous avez des chances d'apprécier même si vous ne l'aviez pas aimée : je la juge beaucoup mieux écrite, plus drôle et plus intéressante pour l'amateur de romans policiers. N'importe comment, je pense que vous auriez pas franchement aimé mon histoire pratchettesque sur le père Noël que j'avais faite à ma famille le Noël dernier, et il vaut mieux que mon histoire d'utopie anarchiste... ne survienne pas pendant les fêtes. J'ai pris soin de ne pas aller trop loin dans le délire et d'y apporter un peu de suspense, et peut-être ne s'agit-il que du début d'une longue série de novelettes. Profitez donc de la première moitié, la suite arrivant demain pour éviter un article nébalesque de plus de 10 000 mots. Du reste, joyeuses fêtes, et ne restez pas trop longtemps devant votre écran, ça pourrait nuire à votre culture...

« Boxap 13-07 » : Le problème des dystopies actuelles

Ça faisait bien longtemps que rien dans les opérations Masse Critique ne m'intéressait. J'ai fait savoir à l'administration que mes goûts avaient quelque peu évolué depuis l'âge où j'ai lu la plupart des livres que j'ai chroniqués sur Babelio (comprenez : quand j'étais jeune, innocent, et encore plus beau que maintenant), alors comprenez, quand ils m'ont envoyé celui-là, j'ai pas voulu décliner et les embêter davantage. Boxap 13-07 ? Boârf, c'est toujours un progrès par rapport à Enfants vs zombies et cookies dans l'espace. Et quand bien même le livre serait mauvais que ça me permettrait d'exprimer un peu dans mes critiques pourquoi je ne lis en temps normal jamais de dystopies.

Scribouille et les mauvais sites #1 : Les réseaux sociaux pour auteurs

Quand j'étais jeune et naïf et que je vivais au palais des roses et des bégonias, je n'avais jamais entendu parler des réseaux sociaux pour auteurs. Quand j'ai appris l'existence de Wattpad, j'étais émerveillé. (...) Mais au bout d'un moment, force est de constater que j'étais pas le seul à poster des trucs médiocres, voire certains que je n'hésiterais pas à qualifier de mauvais. (...) Pourtant, si je sors cet article aujourd'hui, c'est parce que j'estime que dire que Wattpad est uniquement un forum de gamines de 14 ans en mal d'un parvers machiste pour les molester (mais ils se marient et ça finit bien) revient à prétendre que Youtube serait juste un ramassis de prankeurs cassant des ordis à 7000 balles : les réseaux sociaux pour écrivains ont désormais leur rôle dans la littérature d'aujourd'hui, et les auteurs en ligne seront de plus en plus sollicités par les éditeurs.

« UHL HS 2019 » : L’anti-« Résonances »

Par ma barbe de trois jours, j'ai loupé le hors-série de Une heure-lumière de l'année dernière qui s'annonçait tout bonnement incroyable, hors de question de ne pas corriger cette mauvaise habitude. Pour rappel, la célèbre collection de novellas publie chaque année un livre anniversaire offert en quantités limitées pour l'achat de deux autres ouvrages. J'ai donc choisi Retour sur Titan, du cycle des Xeelees (non, ne salivez pas tout de suite, je compte lire d'abord les tomes 2 à 4), et Acadie fraîchement recommandée par le camarade FeydRautha. Voyons donc ce que vaut la cuvée 2019...