TUGPÉUA #18

Notre monde est plus menacé que jamais : face à un mal non humain qui semble invincible, nos élites politiques doivent s'unir malgré leurs magouilles et leurs intérêts personnels quand des héros se dressent chaque jour pour sauver des vies. Et après on va dire que je suis un gamin parce que je lis de la high fantasy. Trêve de blague à part, si vous n'aviez pas déjà reçu votre dose d'épique, voici quelques œuvres qui s'apprêtent à vous remettre sur les rails. Avec un ou deux trucs plus calmes ou ovniesques, voilà qui devrait faire votre fournée pour la semaine. Après tout, c'est pour votre cultu... Ah zut, c'est à la fin que je suis censé le dire.

TUGPÉUA #13

Je vous ferais une confidence, l'automne étant ma saison préférée, j'ai finalement abandonné l'idée de faire un TUGPÉUA spécial pour chaque saison... du moins pour l'instant. Cela dit, pour l'hiver, ces disques recèlent une ambiance glacée ou chaleureuse et se marieront donc plutôt bien avec la saison. Bref, pour ce coup-ci mes petits scribouminus, il n'y aura pas vraiment de thème, mais plus un vague fil rouge parmi mes dernières trouvailles...

« Get Ready » : Le disque d’une adolescence

New Order est un des plus grands groupes de musique électronique britannique, officiant principalement dans la synth-pop (...), mais aussi (...) la pop rock avec Get Ready (...). Musique commerciale, me diriez-vous(...). Et tu n'aimes pas la musique commerciale, toi Sylvain Laurent, adepte des concerts à minuit en pleine forêt où des dryades rockeuses arrachent leurs vêtements pour se jeter dans la foule afin d'exprimer clairement leur mélancolie, pas vrai ? Oui, monsieur, mais j'ai des goûts complexes et variés, monsieur. Et Get Ready est pour moi infiniment plus que de la musique commerciale. Get Ready est un album d'une inventivité folle du temps où l'on ne faisait pas des tubes juste pour gagner les NRJ Awards, Get Ready vient d'une époque où les musiciens de l'overground tentaient de se réconcilier avec les plus avant-gardistes autour de chansons parlant à chacun et pas seulement la masse, Get Ready est...

TUGPÉUA SPÉCIAL N°200 : ÉCOUTÉ ET APPROUVÉ

Les fêtes se préparent, elles sont déjà là chez moi : c'est le 200e article, déjà plus de 500 pages que je remplis de mes conneries, et ça m'amuse toujours autant. Il faut bien un peu en profiter. L'occasion une fois de plus au romantique incurable que je suis de vous étaler ses albums de fillette. Mais j'avais envie de vous partager quelques coups de cœur de l'année 2019, même de manière rapide et un brin subjective.

TUGPÉUA #10 : Spécial automne

Bonsoir mes p'tits scribouminus, quand je dis automne vous pensez tout de suite à tristesse. La mélancolie, la mort, la rentrée... Mais aussi les promenades en forêt majestueuses et la saison des champignons douteux ! (Blague que j'ai faite trop de fois au cours de mon existence.) Voilà donc quelques albums et EP avec lesquels passer l'été dans un cocon bien douillet, nostalgiques, doux, paisibles. Quoi ?! On me souffle dans l'oreillette qu'il va y avoir encore du post-rock ? Tout juste à peine, voyons !

Chinese Man : Rétrospective

Je serais impardonnable sur un blog dont l'amour du trip hop n'est plus à démontrer de ne pas vous parler des plus grosses têtes de notre beau pays français, le groupe Chinese Man. Difficile en effet de passer à côté, ce que l'ai réussi pendant de multiples années, jusqu'à ce qu'il faille que ma prof de philo, DJ Maggie et la hype autour du phénomène me poussent à y jeter un coup d'œil. Que voulez-vous, on a beau faire des efforts pour se couper de la bonne musique en mettant NRJ à fond avec un abonnement aux boîtes de nuit de campagne, elle finit toujours par nous rattraper. La coquine.

« Panic » : C’est la rentrée !

Qu'est-ce qu'on fait son dernier jour de vacances ? Avant d'emménager dans une petite piaule au fin fond de Saint-Étienne pour se préparer à une fac pour laquelle on est mais alors VRAIMENT pas chaud-chaud ? À part se lamenter, j'entends. Eh bien, (...) replongeons-nous dans les méandres de Caravan Palace. Un groupe qui avec son deuxième album Panic se voit confier la lourde tâche d'avoir une continuité avec le précédent tout en sachant se réinventer...