La gransde et fabeuleuse criticque des esfroyables faictz & gestes du grand géans « Pantagruel »

Oyez, oyez, gentes demoisesles et jolis jouvenceaux ! Ci vous est præsentez l'un des tout premyers ouvraiges de l'Imaginaire européen, l'un d'iceux qui fonderoient plus tard la SFF tesle que nous la connoissons ; et cette noble queste, malgrez tout ce qu'elle a de moins littairature blanche, de plus payard et de moins sérieuz, n'en est pas moins enseignez dans les gransdes et prestygieuses unyversités de notre beau pays françois. C'estoit ici en effect que l'on m'amenoit à lire le fameux récit de Rabelais, alias feu maistre Alcofrybas Nasier : Pantagruel, roi des Dipsodes. Ce qui nous prousve une chose : en France, peu importe ce que vous escrivez, on ne l'estudiera point parce que c'estoit de la SF, de la fantaisie ou ne sçais-je quel genre peu noble ; mais jeuste parce que cela datoit de moins d'un siècle.