« From Detroit to Saint-Étienne to the world » : Boulimie techno

Vous avez loupé quelque chose, hier. Organisé par l'asso Le Fil à la Cité du Design de Saint-Étienne, 9 DJ techno* ont mixé pendant 6 heures sur trois chaînes différentes au cours d'une silent audio party. Ce que c'est, exactement ? En gros, tout le monde a un casque pour écouter la musique et peut changer de fréquence quand il en a envie. Ce qui m'amène au gros problème de ce genre d'évènements.

« Les Indes Galantes » : Salut c’est mou

"Salut c'est cool, c'est un pote". Ou plutôt quatre potes, qui tournent dans toute la France et même l'Autriche ou la Chine, et qui font des clips à partir de trois boîtes de conserve et de morceau de chewin-gum. Pour les rares qui ne connaîtraient pas, ce sont eux qui ont fait Techno toujours pareil, qui a eu l'honneur insigne d'être qualifié de "Brillant" par McFly et Carlito en personne ; si vous voulez plus de détails, je vous invite à regarder la vidéo de bibi sur le sujet. Alors, quand ils décident de reprendre un opéra-ballet de 1735, Les Indes Galantes, est-ce qu'on est pas un peu chauds ? Carrément, si ! Seulement, voilà : Salut c'est cool fait n'importe quoi, mais pas n'importe comment. Normalement. Ce qui fait qu'alors que jusque-là ils n'avaient produit que des tops à mes yeux, pour la première fois je me retrouve avec un bon gros meh.