TUGPÉUA #4

Salut tout le monde c'est encore moi, et aujourd'hui nous abordons un TUGPÉUA aux mini-critiques assez spéciales : d'une part parce que certaines ne sont pas vraiment mini (...), ensuite parce qu'il s'agit de genres pour lesquels je n'éprouve pas un grand intérêt. Néanmoins, le but de ce blog étant de m'ouvrir (et vous aussi) à un maximum d'éclectisme, j'ai donc décidé de faire un petit effort, et qui s'est globalement avéré plutôt récompensant.

« The Gate » : bourrin de chez bourrin

Bref, vous l'aurez compris, ce qu'on va s'envoyer aujourd'hui n'aura rien à voir avec du Chopin : c'est même marqué Ultragore sur la jaquette pour au cas où on aurait pas compris. The Gate, de Drop Goblin, est un EP de moins de 5 minutes de metalstep sorti en 2013, avec à la clé ambiance dark fantasy MMORPG. Mais qu'est-ce que ça vaut, très concrètement ? Eh bien, côté parti pris, ce n'est pas trop mal, mais niveau message de fond, c'est le gore pour le gore, niveau longueur, c'est vraiment pas assez développé et niveau totalement subjectif, j'ai trouvé qu'il s'agissait encore d'un de ces morceaux dubstep qui se veuillent à tout prix trachouilles.