La séance de minuit #1 Oöphoi : Rétrospective

J'ai longtemps boudé la dark ambient, ne voyant pas ce qu'une œuvre pourrait m'apporter en ne cherchant à instiller chez son spectateur que le malaise et l'effroi. Mais quand c'est bien davantage pour créer une ambiance mystérieuse ou mélancolique, là je dresse mes oreilles et me mets à remuer la queue. Oöphoi, recommandé par l'émérite Olivier Bernard, ne fait contrairement à ses petits copains que peu ou prou de références au satanisme et ne sample pas de bruitages industriels ou de hurlements. Ce qui l'intéresse, c'est le côté méditatif. Ce goût de secret et d'interdit sous la nuit de pleine lune, à contempler la nature belle et sauvage, tandis que vous progressez dans les sous-bois avec cette envie de courir à quatre pattes... AAAAOOOOÛÛÛÛÛHHHHH !!!