C’est le cirque médiatique préféré des français, se dire qu’il y a plus idiot qu’eux à l’étranger. Chaque soir, qu’est-ce qu’on fait quand on rentre du boulot, qu’on a embrassé femme et enfant et fumé sa pipe devant le journal ? On se rue sur la téloche histoire de savoir la dernière débilité de Trump.

Un coup monsieur dit que la torture fonctionne. Un coup il dit que tous les mexicains sont des abrutis. Un coup il dit qu’il croyait que la Lune était une partie de Mars. C’est devenu la coqueluche des foyers, le Lapin Crétin du 20 heures, la tête de turc par excellence. Sauf qu’à écouter tout ce qu’il dit, on ne fait pas gaffe à ce qu’il fait. Et on le laisse continuer d’avoir une politique pas franchement amicale avec les mexicains, et on le laisse saborder allègrement tous nos espoirs écologiques. Sans compter que niveau guignols, l’Amérique en a d’autres, des plus dangereux, et des moins drôles : que dire d’Elon Musk, de Mark Zuckerberg, mais surtout de toute l’éminence grise de petits milliardaires qui du haut de leur promontoire regardent le tiers-monde s’embraser en espérant que pour ce faire ils aient utilisé leur essence…

L’excès inverse, si c’est possible, s’avère encore pire : plutôt que rire de l’idiotie d’un homme tout en la désapprouvant, l’approuver est également possible avec certains de nos comiques actuels, ah ! mais vous êtes des grands garçons, donc je n’aurais pas besoin de vous rappeler le nom d’un certain magnat du nivellement par le bas télévisuel. Tout ça pour vous dire qu’il y a quelques temps de ça, je vous parlais du crétin sur un plan culturel ; notre amour de la culture en prenait un coup, certes, mais ça se limitait à ça. Maintenant, le crétin s’est bien implanté sur un autre plan bien plus grave, c’est-à-dire le plan politique.

Quelle meilleure arme à présent dans les discours et débats que celle d’afficher délibérément un masque d’idiot ? Dans les stratégies des uns, cela servira à vous faire oublier vos agissements, dans celles des autres, à faire rentrer des messages dans la tête des gens sans même qu’ils s’en rendent compte, la substantifique moelle dont parlait tant Rabelais. Sauf que cette fois, la quintessence est vraiment abstraite. Soit en français : on est plus du tout sur des messages humanistes. Ni même franchement sympas.

Alors admettons que je me trompe pour Trump, et que nous sommes comme le bruit court effectivement abusés des médias européens ayant une opinion biaisée, ne montrant jamais les bons côtés de sa personne ; mais même si c’était le cas, les médias en le diabolisant emploient une mauvaise stratégie car l’idéologie crétine qu’ils emploient pour le montrer du doigt fait qu’elle se met à déteindre sur certains : que Trump soit ou non un imbécile, un fou, un raciste et un pollueur invétéré, il est indéniable qu’il y a de ces gens-là un peu partout dans le monde ; et rappeler que leur pensée existe ne fait que les attiser, que ce soit en la rapportant de manière purement objective, ce qui leur donne de mauvaises idées, ou en la désapprouvant, ce qui leur donne l’impression qu’ils sont des victimes, et donc qu’ils doivent encore plus élever la voix. Et si vous voulez vraiment que je prenne position bien que ce blog se veuille apolitique, en ce qui me concerne, je pense que Monsieur de Trump est effectivement inexcusable sur le plan écologique ; alors qu’on nous rapporte toutes ses idioties, je veux bien. Mais que cela soit au service d’une protestation intelligente qui avance des arguments concrets contre lui plutôt que cette hitlérisation simpliste nous incitant à ne pas réfléchir davantage à quels sont justement les problèmes de sa politique. Après, je dis ça, c’est pour votre avenir…

4 commentaires sur « Faut qu’on en REparle #1 : Le triomphe du crétin »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s